nastiona-stasya:

Austenland (2013)

nastiona-stasya:

Austenland (2013)

monroeisabadass:

jj feild can you not?


"The person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.” — Mr. Tilney, Chapter 14.

"The personbe it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novelmust be intolerably stupid.”  Mr. Tilney, Chapter 14.

I don’t want to die. I want more time. I want more time. I’d take any of your pointless, consumer fucking lives. I was going to do so much. I was going to be special.

Mr. Henry Nobley
Austenland, 2013.

multiprises:

"So what happened ?

– Real life…”

The 7.39, 1.01

John Alexander (D), David Nicholls (S), 06/01/14

Première partie d’un téléfilm épatant, non pas par son sujet (deux banlieusards se rencontrent à bord du train qui les emmène à Londres où ils travaillent et se lient d’amitié) mais par la manière dont il a été écrit, tout en petites touches subtiles et par celle dont il est interprété. David Morrissey, acteur étonnant s’il en est et dont la versatilité n’est plus à démontrer fait preuve ici d’une attendrissante fraîcheur face à une comédienne que je ne connaissais pas, Sheridan Smith, qui est elle un véritable bonheur des pieds à la tête, surtout quand elle rit. Ils forment un couple tellement radieux que je ne peux m’empêcher de craindre le pire (mon côté pessimiste ça) pour la seconde partie qui est diffusée ce soir (et que je verrai donc demain) même si je ne peux pas non plus espérer (et pas secrètement) qu’ils connaissent un sort à la Harry et Sally. A suivre donc.